Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Le conseil de gestion du sanctuaire Agoa

Le conseil de gestion est l’organe de gouvernance du sanctuaire. Il met en œuvre la politique du sanctuaire dans le cadre de sa finalité de désignation.
Instance locale, le conseil de gestion est composé de représentants d’acteurs de la mer : opérateurs touristiques et d’observation des mammifères marins, pêcheurs professionnels, collectivités locales, usagers de loisirs, associations de protection de l’environnement, experts et services de l’État.

Composition du conseil de gestion du sanctuaire Agoa

Président et Vice-présidents

Yvon Combes, Président du conseil de gestion Agoa

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Président du conseil de gestion d'Agoa :

  • Monsieur Yvon Combes.

Vice-présidents :

  • Monsieur Benoît Chauvin, vice-président au titre de son mandat d'élu en charge de l'environnement,
  • Madame Ramona Connor, vice-présidente au titre de son mandat de conseillère territoriale de la collectivité de Saint-Martin,
  • Monsieur Daniel Chomet, vice-président au titre de son mandat conseiller régional de la Martinique.

Le conseil de gestion comprend des représentants :

  • de l’État (9) : Préfecture de Guadeloupe, Préfecture de Martinique, Préfecture de Saint-Barthélemy-Saint-Martin,Commandant de la zone maritime Antilles, Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de la Martinique, Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) de la Guadeloupe, Direction de la mer de la Guadeloupe, Direction de la mer de la Martinique, Ambassade chargée de la coopération régionale dans la zone Antilles-Guyane.
  • des collectivités territoriales (8) : Conseil régional de la Guadeloupe, conseil départemental de la Guadeloupe, conseil régional de la Martinique, conseil départemental de la Martinique, collectivité territoriale de Saint-Martin, collectivité territoriale de Saint-Barthélemy, association des maires de Guadeloupe, association des maires de Martinique, Assemblée nationale.
  • des organisations socioprofessionnelles et des associations d’usagers (12) : Comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de la Martinique, comité régional des pêches maritimes et des élevages marins de la Guadeloupe, association des pêcheurs de Saint-Martin, association des marins pêcheurs de Saint-Barthélemy, cluster maritime de Guadeloupe, cluster maritime de Martinique, directoire du Grand Port maritime de la Guadeloupe, directoire du Grand Port maritime de la Martinique, Express des îles, METIMER, Guadeloupe Evasion, Société Dauphins Caraïbes EURL, Marine Time.
  • de la promotion touristique dans les Antilles françaises (4) : Comité martiniquais du tourisme, comité du tourisme des îles de Guadeloupe, office de tourisme de Saint-Martin, office de tourisme de Saint-Barthélemy.
  • des associations de protection de la nature (6) : Stenella, Observatoire des mammifères marins de l'archipel guadeloupéen (OMMAG), Easter Caribbean Coalition for Environmental Awareness (ECCEA), SEPANMAR, Mon école ma baleine, Association de protection des oiseaux.
  • des gestionnaires d’aires marines protégées et établissement publics concernés (6) : Parc national de Guadeloupe, Parc naturel régional de Martinique, Réserve naturelle nationale de Saint-Martin, Réserve naturelle nationale de Petite-Terre, Conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres d'outre-mer, Agence de l'environnement de Saint-Barthélemy.
  • de personnalités qualifiées (5) : Lionel Reynal (IFREMER), Claude Bouchon (UAG), Vincent Ridoux (Observatoire Pélagis), Jean-Benoît Charrassin (Museum national d'Histoire naturelle), Daniel LangloisParc marin du Saguenay-Saint-Laurent.
  • du centre d’activités régionales compétent en matière de conservation (1) : CAR-SPAW

Attributions du conseil de gestion

Le conseil de gestion du sanctuaire Agoa exerce notamment les attributions suivantes :

  1. Il arrête son règlement intérieur, lequel fixe notamment le mode de fonctionnement ;
  2. Il élabore le plan de gestion du sanctuaire et le soumet à l'approbation du conseil d'administration de l'Agence des aires marines protégées. Il en assure le suivi, l'évaluation périodique, notamment via la mise en œuvre du tableau de bord.
    Il en assure la révision tous les quinze ans au moins.
  3. Il définit le programme d'actions permettant la mise en œuvre du plan de gestion et en assure le suivi, l'évaluation périodique et la révision.
  4. Il établit le rapport annuel d'activité du sanctuaire et l'adresse au conseil d’administration de l'Agence des aires marines protégées, aux représentants de l'État en mer, aux préfets des régions, au directeur de l’Agence territoriale de l’environnement de Saint-Barthélemy et au Président de la Collectivité Territoriale de Saint-Barthélemy. 
  5. Il décide de l'appui technique apporté aux projets de protection de l'environnement et de développement durable ayant un impact positif sur la conservation des espèces de mammifères marins et de leurs habitats naturels.

 

Consultez la la délibération N°2014-17 relative à la création du conseil de gestion et son annexe précisant sa composition et son fonctionnement.

Téléchargez le règlement intérieur du conseil de gestion d'Agoa.